AU SUJET DE VERS UN CHEZ-SOI CANADA

Vers un chez-soi Canada est une coalition nationale qui réimagine les solutions au problème de l’itinérance par l’entremise de transformations en matière de politique, planification et pratique.

NOTRE MISSION

Nous sommes engagés à prévenir et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes au Canada.

Nous travaillons avec tous les ordres de gouvernement, les collectivités, les prestataires de services et les organismes philanthropiques afin de développer des politiques, un investissement et des services qui nous permettront de nous détacher de la simple gestion du problème de l’itinérance à l’aide des services d’urgence, pour adopter une approche plus proactive et basée sur les droits qui se concentre sur la prévention (empêcher les jeunes de tomber dans l’itinérance dès le départ) et aider ceux qui sont déjà sans abri à emménager dans un logement accompagné de soutiens aussi rapidement que possible, d’une manière sécuritaire et planifiée. Notre travail collectif est basé sur les preuves et axé sur les solutions.

CADRE D’IMPACT COLLECTIF

Vers un chez-soi est une initiative à impact collectif. Nous œuvrons dans plusieurs secteurs afin de créer des solutions en collaboration avec des personnes qui possèdent de l’expérience vécue d’itinérance chez les jeunes, des prestataires de services, des chercheurs, des décideurs politiques et des bailleurs de fonds. Nous travaillons également avec des «suspects inhabituels» tels que la police, les propriétaires et le monde des affaires. Étant donné que nous sommes engagés dans le développement d’un mouvement national et international, nous adhérons aux cinq conditions de l’impact collectif développées par l’Institut Tamarack.

LES CINQ CONDITIONS

Aspiration communautaire
Apprentissage stratégique
Activités à fort impact
Engagement communautaire inclusif
Creusets du changement

Plus d’info

L’HISTOIRE DE VERS UN CHEZ SOI

Vers un chez-soi Canada a été lancée à titre de coalition nationale fin 2015.

Vers un chez-soi a été lancée en tant que coalition nationale fin 2015. Elle est le résultat d’années d’efforts collectifs des membres fondateurs de la coalition (Communauté nationale d’apprentissage sur l’itinérance chez les jeunes, Observatoire canadien sur l’itinérance, Chez toit, Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance, Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine, Egale Human Rights Trust et A Way Home Funders Table, dirigée conjointement avec la Catherine Donnelly Foundation) pour faire connaître l’itinérance chez les jeunes et sa prévention. Aux côtés de ces fournisseurs de services, bailleurs de fonds, chercheurs, décideurs, défenseurs et personnes à expérience vécue d’itinérance chez les jeunes, nous avons travaillé à établir une vision commune de ce qu’il faudrait faire pour prévenir et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes au Canada, et nous nous sommes efforcés depuis lors de concrétiser cette vision.

Vers un chez-soi a été invitée dans les collectivités d’un bout à l’autre du Canada et des pays du monde entier pour partager l’histoire de cette coalition naissante et notre vision collective du changement. Au printemps 2016, A Way Home America a été lancée lors d’un événement à la Maison Blanche. Depuis, des collectivités canadiennes telles (mais pas seulement) Ottawa, Kelowna et Peterborough ont adopté la marque Vers un chez-soi pour signifier leur engagement dans ce mouvement croissant en faveur du changement. En 2018, nous avons soutenu le lancement de A Way Home Europe, une initiative de la FEANTSA, lors d’un événement communautaire à Anvers, en Belgique, après le lancement précédent de A Way Home Scotland. Le plus récent A Way Home à s’associer est A Way Home Australia.

VOICI CE QUE CERTAINS DE NOS PARTENAIRES ONT À DIRE SUR LE MOUVEMENT VERS UN CHEZ-SOI :

«Cela n’a pas été difficile pour la FEANTSA d’adopter le nom Vers un chez-soi. Il nous a permis de tirer parti d’un mouvement international qui produisait déjà des résultats, des ressources et des outils tant au Canada qu’aux États-Unis. Notre mission de prévention et d’élimination de l’itinérance chez les jeunes n’est pas seulement une initiative européenne et lorsque cela est possible, nous devrions partager les défis communs et développer des solutions ensemble. Je suis un grand fan de la nécessité d’éviter de réinventer la roue dès que possible, et avec Vers un chez-soi Canada, nous avons trouvé des pairs inspirants et passionnés qui partagent notre vision de l’élimination de l’itinérance chez les jeunes, et nous avons été très heureux de nous associer à eux et d’apporter leur approche en Europe. Ce nom confère également une tournure positive à la lutte de l’élimination de l’itinérance. Il ne s’agit pas de se concentrer sur les problèmes existants ou de placer les jeunes dans une boîte «d’itinérance»; il s’agit plutôt d’aider les jeunes à trouver leur logement. Pour ce qui est des services, ce nom ramène l’attention sur la manière ou la méthode avec laquelle nous y parvenons. Cela nous donne l’occasion d’entamer des conversations sur la manière dont nous travaillons en partenariat avec les organisations et ouvre la porte à l’impact collectif et à d’autres formes d’innovation.»

Robbie Stakelum, FEANTSA

«Vers un chez-soi-Kelowna » a été créée en 2017, au moment où notre collectivité élaborait un plan plus important pour s’attaquer au problème de l’itinérance. Un groupe d’organisations de jeunes dévouées travaillait ensemble sur la meilleure façon de répondre aux besoins des jeunes, et avait convenu de s’appuyer sur cette collaboration existante afin d’établir et de lancer VCS-Kelowna.  Durant une période où les projecteurs étaient braqués sur le problème des sans-abri, nous avons voulu nous assurer que les besoins des jeunes étaient non seulement pris en considération, mais qu’ils étaient intégrés dans la stratégie communautaire plus large.  Bien plus qu’une réflexion après coup dans le processus de la planification communautaire, la création de VCS-Kelowna nous a permis de donner à la question des jeunes sans-abri le profil et l’attention qu’elle méritait. Une combinaison du moment propice, de possibilités et de partenariat a permis à l’itinérance chez les jeunes d’être intégrée de façon transparente dans le processus de planification communautaire, devenant ainsi une population prioritaire avec des objectifs spécifiques dans le cadre de la stratégie Kelowna Journey Home. Nous n’aurions pas su faire avancer VCS-Kelowna sans l’appui de VCS-Canada. En étant connecté à un mouvement national, nous avons pu accomplir des choses que nous n’aurions pas pu imaginer en travaillant seuls, y compris la mobilisation de fonds pour soutenir notre travail. Le personnel de VCS-Canada nous a été d’une aide inestimable tout au long de l’élaboration, ainsi que maintenant, lors de la mise en œuvre précoce de notre stratégie de prévention de l’itinérance chez les jeunes. De la présentation sur le problème de l’itinérance chez les jeunes visant à sensibiliser et à faire comprendre notre collectivité, à l’apport d’un soutien, d’une orientation et d’un appui technique dans notre travail, les résultats ont été considérables. Un an après le lancement de la stratégie «Journey Home», nous sommes en train de créer 35 logements dédiés aux jeunes, y compris de nouveaux logements de soutien comprenant des espaces réservés aux jeunes. En août, nous lancerons le projet «Logement d’abord pour les jeunes» et, grâce au soutien et à la connexion de VCS-Canada, nous nous joindrons au projet «Changer de direction». Nous travaillons également en étroite collaboration avec VCS-Canada et l’Observatoire canadien sur l’itinérance afin de lancer le projet Upstream à Kelowna, en veillant à ce que la prévention de l’itinérance chez les jeunes soit au premier plan de notre travail. En adhérant à la philosophie Vers un chez-soi, nous avons pu bénéficier de politiques et de pratiques fondées sur des données probantes et, en cas de manque de données, travailler collectivement à la constitution d’une base de données basées sur les preuves. Nous sommes ravis de travailler avec Vers un chez-soi Canada et de continuer à progresser pour montrer au Canada et au monde entier que nous pouvons prévenir et, éventuellement, mettre fin à l’itinérance chez les jeunes.»

Mike Gawliuk, Association canadienne pour la santé mentale, Kelowna

«Au cours des cinq dernières années, un groupe de dirigeants innovateurs, créatifs et motivés, dont des jeunes, de tout le pays, s’est mobilisé pour transformer la réponse au problème des jeunes sans-abri aux États-Unis. Les individus et les organismes qui forment A Way Home America sont unis derrière la vision selon laquelle nous pouvons prévenir l’itinérance chez les jeunes et mettre fin à leur situation d’itinérance, ce qui signifie que les expériences d’itinérance seront rares, brèves et uniques. Qui plus est, nous sommes unis derrière le fait que les jeunes les plus touchés par l’itinérance au pays, en particulier les jeunes LGBTQ et les jeunes de couleur, doivent jouer un rôle essentiel dans le développement des solutions et des systèmes que nous transformons et mettons en place pour résoudre le problème en Amérique. Nous sommes unis pour faire en sorte que chaque jeune puisse trouver un foyer sûr, inclusif et accueillant, qui soit à la hauteur de son identité et de ses besoins spécifiques. Le message de Vers un chez-soi est axé sur l’unité, l’innovation, l’équité et les solutions fondées sur les preuves, et garantit que les jeunes de toutes origines, expériences et identités puissent vivre la vie qu’ils méritent. Nous sommes fiers de faire partie d’un réseau croissant de leaders bienveillants et motivés par leur mission, venus du monde entier pour se rallier au message et à la vision de Vers un chez-soi.»

Gregory Lewis, True Colors United